La Muse de l'Opéra

photo.png

      Soprano                              Mezzo-Soprano                                  Basse Baryton                         Clavecin et direction

                   Marie Perbost                           Anna Reinhold                                Thibault de Damas                      Camille Delaforge

 

L’Ensemble IL Caravaggio mettra en lumière les compositeurs qui firent l’activité musicale en France après la fin du règne de J.-B. Lully en 1682. La Régence, aux mains du musicien et compositeur Philippe II, sonne l’époque des goûts réunis. Au croisement entre France et Italie, ils sont nombreux à s’essayer au mélange des genres, dont bien sûr F. Couperin, mais aussi M. P. Montéclair et sa cantate 

basée sur le livret italien La Morte di Lucretia. Le mélange des accents italiens à l’esthétique musicale française fonde un nouveau discours. Le programme puisera dans les Recueils d’airs sérieux et à boire de différents auteurs de 1709 et 1716. Dessins fugaces d’une année de Régence, ils témoignent de l’éclectisme de l’époque. Italiens, français, compositeurs et compositrices, grands et petits formats sont donnés comme le meilleur à entendre de l’année. On ne pourra manquer également dans cette époque musicale, E. Jacquet de la Guerre qui, après la mort de son mari, oeuvra en cour ainsi que dans des concerts privés en son salon, montrant la voie d’une possible professionnalisation féminine en son temps. 

 

 

 

Durée 1h25

La Morte di Lucretia (M. P. Montéclair) 

Muzette, Airs sérieux et à boire - 1716 (Mademoiselle B.) 

J’ai langui, Airs et sérieux et à boire - 1709 (Mr Grandval) 

Ah que mon coeur! Airs sérieux et à boire - 1709 (A. Campra) 

La Sultane (F. Couperin) 

Céphale et Procris, extraits (E. J. De la Guerre)

10 artistes