LES GENIES - Mademoiselle Duval

top-left.jpg

    Soprano                                Mezzo-Soprano                           Ténor                                  Basse Baryton                                        Direction

  Jodie Devos                                           Anna Reinhold                          Fabien Hyon                                    Guilhem Worms                                    Camille Delaforge           

Opéra- Ballet en un prologue et 4 actes

La demoiselle Duval, chanteuse à l'Académie royale de musique dans les années 1730, était fille d'une autre Duval (mère, donc), danseuse dans la même institution de 1713 à 1739 et maîtresse d'un nonce du pape (qui serait le père, selon certaines mauvaises langues du temps, de la Duval qui nous intéresse). La fille donne à représenter son unique opéra en 1736 et à cette occasion descend dans la fosse pour tenir le clavecin — une manière de prouver qu'elle était bien la compositrice. Et si ces Génies furent mal reçus du public, c'est surtout à cause de leur livret ; la musique ne s'attire que des éloges, et jusqu'à celui de Voltaire : « Si un opéra d'une femme réussit », écrit-il ainsi le 18 octobre 1736 à M. Berger, « j'en suis enchanté ; c'est une preuve de mon petit système que les femmes sont capables de tout ce que nous faisons »

 

 

 

 

Durée 1h40

"C’est dans le langage musical (entre Lully et Rameau) qu’elle se montre plus originale et surprenante comme dans les grandes pièces d’orchestre comprenant des passages virtuoses pour accompagner les chanteurs. L’écriture à la fois mélodique (issue d’un style italianisant) et rythmique (provenant du style français) donne un résultat pétillant et solaire. La basse continue est colorée, très rythmique, révélatrice de son métier de claveciniste...L’Orchestre Il Caravaggio en petite formation de 15 musiciens est dirigé par une cheffe enthousiaste, dansante et investie. Menés par un continuo dynamique, les instrumentistes enchaînent ainsi avec aisance les airs, duos et quatuors et plus particulièrement les danses bien interprétées dans le respect des caractères et des tempi."

Olyrix

"cette soirée donne furieusement envie d'entendre l'unique opéra de la mystérieuse Mademoiselle Duval dans son intégralité et dans les meilleures conditions : avec un chœur, un orchestre plus imposant, un travail plus approfondi. Un prometteur début du chemin pour Les Génies et l'ensemble Il Caravaggio." 

Diapason

21 artistes